Découvrez toutes les bonnes adresses dont vous aurez besoin pour votre séjour en Nouvelle Calédonie !
Les logements, les restaurants, les locations, les excursions... 

Bons plans en Nouvelle Calédonie

Découvrez tous les événements qui se déroulent lors de votre séjour en Nouvelle Calédonie !
Les spectacles, les animations, les foires, les concerts... 

Découvrez tous les événements qui ont lieu lors de votre séjour en Nouvelle Calédonie !

DUGONS DE LA NOUVELLE CALÉDONIE

Dugons en Nouvelle Calédonie

 

ATTACHANTS DUGONS

Leur nom vient du mot maltais "Duyung" qui est interprété comme "Dame de la mer".
On les appelle de manière familière "vache marine". 

Il est souvent confondu avec le Lamentin qui vit dans les eaux douces alors que le Dugon évolue dans les eaux salées.

C'est une espèce protégée car en voie d'extinction, en ce sens, elle est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité. De nombreux organismes et associations de la province Sud de la Nouvelle Calédonie mènent ainsi diverses actions en faveur de la préservation des Dugons. En Nouvelle Calédonie on en trouve environ 2 000.

Le Dugon peut mesurer entre 2 à 3 m de longueur pour un poids qui varie de 250 à 400 kg.
Il a une espérance de vie de 70 ans. 

Il se déplace à 10 km/h et peut atteindre une vitesse de pointe de 18 km/h. Il peut plonger à une profondeur de 1 à 5 mètres pour une durée de 1 à 8 minutes. 

Parce que c'est un mammifère de grande taille et puissant, les kanaks considèrent le Dugon tel un animal sacré. Le monde mélanésien regorge de magnifiques légendes sur les "vaches marines".
Cet animal est paisible et complètement inoffensif, la population du Pacifique Sud lui porte une véritable tendresse et un très grand respect.

A QUOI RESSEMBLENT-ILS ?

  • Localisation des Dugons en Nouvelle CalédonieLèvre supérieure développée qui dessine un disque qui lui permet d'extirper sa nourriture.
  • Six paires de molaires qui l'aident à mastiquer les aliments dont il se nourrit. 
  • Deux défenses.
  • Une vision réduite par deux petits yeux.
  • Une ouïe développée malgré deux petites oreilles.
  • Deux narines sur le sommet du museau ce qui lui permet de respirer à la surface.
  • Son museau doté de soies raides lui permet de détecter sa nourriture.
  • Sa peau épaisse est recouverte de poils courts et doux, qui lui permettent de ressentir les mouvements d'eau. De couleur grise, le Dugon peut ainsi se camoufler parmi les éléments marins.
  • Deux nageoires pectorales puissantes.

Où LES TROUVE-T-ON ?

Sur le territoire mondial, vous trouvez des Dugons en Afrique orientale, dans l'océan Indien et Pacifique Sud.
En Nouvelle Calédonie, ils longent la côte Ouest et la côte Nord-Est : Nouméa, Koumac, Pouébo, Poum et Bourail.
Ils évoluent dans des eaux peu profondes, jamais très loin des passes et des îlots.

GOURMANDS ?

Le Dugong est un brouteur qui passe ses journées à chercher de la nourriture et à s'alimenter. C'est en effet sa principale activité.
Il se nourrit principalement de plantes à fleurs marines : phanérogames, que l'on trouve dans les herbiers, sortes de praires sous-marines.
Les Dugons les apprécient particulièrement, qui plus est, elles se trouvent dans de faibles profondeurs, situées dans le sable ou dans la vase. Ils peuvent en manger jusqu'à 50 kg par jour.
On reconnaît facilement le passage d'un Dugong dans ces prairies vertes par le sillon de sable qu'il laisse derrière lui après avoir brouté les plantes. 

SÉDUCTION ET PROCRÉATION

Les Dugons se reproduisent tardivement car ils atteignent leur maturité sexuelle seulement lorsque leur taille mesure 2.50 m.

Durant la période de séduction, la femelle Dugon se trouve entourée par 5 ou 6 prétendants mâles qui vont la courtiser avidement, en s'affrontant en duels parfois violents. Lorsque la femelle choisit son mâle, alors tous deux s'éloigneront vers des fonds peu profonds mais plus discrets pour s'accoupler. 

La durée de la gestation durera 13 à 15 mois. 
Le veau à sa naissance mesurera 1 à 1.20 m pour un poids de 20 à 35 kg.

A sa naissance, le petit veau tètera sa maman durant une période de 18 mois, mais se nourrira également et parallèlement de plantes marines. 
Sa mère, durant 2 ans, l'élèvera en lui indiquant où se trouve les herbiers jusqu'à ce qu'il soit apte lui-même à localiser sa nourriture de manière autonome.
Enfin indépendant, le jeune Dugon atteindra sa taille adulte entre 9 et 17 ans. 

En général, la femelle Dugon a 5 à 6 petits au cours de son existence, avec un intervalle de 3 à 7 ans entre chaque naissance. 

ON LES AIME ALORS ON LES PROTÈGE

Le Dugon est malheureusement une espèce en voie de disparation, considéré au bord de l'extinction puisqu'il est très recherché pour la qualité de sa chair, de son huile et de son cuir.

Il est interdit de chasser le DugonVaches marines en Nouvelle Calédonie

  • Dans la province Nord, même si la chasse est interdite, des dérogations peuvent être autorisées dans le cadre de cérémonies coutumières (Code de l'environnement de la Province Nord, 2009).
  • Dans la province Sud par contre, elle est totalement interdite.
  • En province îles, le Dugon est lui aussi protégé (délibération n° 68 de la Loi du 25 juin 1962). Toutefois, cette loi stipule que des autorisations de pêche peuvent être accordées dans de rares cas, qui sont généralement les fêtes traditionnelles et coutumières.

Les dangers pour le Dugon

  • La déforestation des herbiers (par l'activité humaine) rend son lieu de nourriture pauvre, dégradé. La pollution des océans (produits chimiques) participe également à la disparition des plantes marines dont il se nourrit. 
  • Les collisions avec les embarcations marines sont fréquentes, le blessant ou le tuant.
  • Les braconniers sont nombreux et n'ont aucun scrupule à pêcher le Dugon pour faire commerce de ses qualités diverses.

Si vous faites sa rencontre au détour d'une sortie en mer

  • Si vous êtes en bateau, réduisez votre vitesse pour éviter une collision avec les Dugons.
  • Respectez leur tranquillité, alors ne criez pas, ne vous agitez pas, n'allez pas chercher le contact physique, respectez une certaine distance avec eux. N'oubliez pas que même si ils sont pacifiques, contrariés ou apeurés ils peuvent vous attraper grâce à leurs deux nageoires et vous amener vers le fond de l'océan. 

Tous ensemble pour la préservation et la protection des Dugons :  

En Nouvelle Calédonie, un plan d'action territorial a été mis en place pour permettre de protéger cette race en voie d'extinction. De nombreux Dugons portent désormais des balises afin que l'on puisse les comptabiliser, comprendre leurs déplacements, leurs comportements, localiser leurs lieux de vie, mais également sensibiliser la population.

Cette instance participative est coordonnée par l'Agence des Aires Marines Protégées et menée par : les provinces Nord, les provinces Nord, les îles Loyauté, le Gouvernement de la Nouvelle Calédonie, le WWF.

 

LES ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES DE LA NOUVELLE CALÉDONIE
TORTUES BALEINES A BOSSE DUGONS DAUPHINS OISEAUX

 

Accès aux annuaires de A NOUMÉA WEB Pour mieux organiser votre séjour, n'hésitez pas à consulter les BONS PLANS et ÉVÉNEMENTS

 

Tags : Nouvelle calédonie - Nouméa - Îles Loyautés - Ouvéa - Lifou - Maré - Tiga - Île des Pins- Île aux Canards - Îlot maître- Île Sainte-Marie- Îlôt Amédée- Îlot Signal- Îlot Larégnère - Îlot Ténia